Bouteille plastique

Stephane Hayere

mercredi 28 mars 2018

Du plastique dans l’eau en bouteille !

Des chercheurs ont testé l'eau de plus de 250 bouteilles dans neuf pays dont le Liban, l'Inde ou les Etats-Unis, sous la conduite de Sherri Mason, professeure à l'université de l'Etat de New York à Fredonia. Les plus grandes marques ont été testées et le verdict est sans appel : 93% d’entres elles montre la présence de particules plastiques.

Il s'agissait notamment de polypropylène, de nylon et de polytéréphtalate d'éthylène (PET). En moyenne, les chercheurs ont trouvé, dans chaque litre d'eau, 10,4 particules d'une taille environnant 0,10 millimètres.
Si l’origine de cette pollution n’est pas avérée, il semble cependant que la provenance vienne plus du processus d’embouteillage que de la qualité de l’eau à la source et qu’aucune marque qu’elle quelle soit ne soit épargnée.

Mais qu’en est-il de l’eau du robinet ?

Si la quantité de plastique mesurée y est moins faible, elle y est néanmoins présente. L’origine provient de la présence de plus en plus importante du plastique dans notre environnement.
La solution serait le retour au bouteille en verre. Si cette solution présente de nombreux intérêts elle a pour principal problème son coût.

Alors quelle solution est envisageable ?

La solution de l’eau en réseau (eau du robinet) présente de nombreux avantages. Tout d’abord c’est une eau qui stagne beaucoup moins que les bouteilles en plastiques. Ensuite, c’est une solution écologique car son coût de distribution a une empreinte carbone nettement inférieur aux bouteilles plastiques : pas de stockage, transport à moindre frais, pas d’emballage. Elle est également à l’abri de la chaleur et d’un stockage plus ou moins de bonne qualité. Cependant, il est vrai que ses qualités organoleptiques ne sont pas toujours au niveau des eaux minérales ou de source.

 

Notre conseil :

Renseignez-vous sur l’eau de votre commune. Certaine commune ont une eau de très bonne qualité. En fonction des résultats, vous pouvez adapter une filtration finale au robinet de votre cuisine. C’est la source d’eau qui par excellence mérite toute votre attention. Si la consommation à ce point d’eau représente en moyenne moins de 5% de votre consommation d’eau, c’est à ce point que vous la buvez et que vous vous en servez pour cuisiner.

Plusieurs possibilité de filtration sont possibles :

  • Filtrer des composants spécifiques (nitrates,…)
  • Filtrer les matières en suspension si votre eau est de bonne qualité (micro, ultra ou bien nano filtration)
  • Filtration optimale : osmose inverse
osmoseur

L’osmose inverse est le moyen de filtrer l’ensemble des impuretés dans votre eau. La qualité de l’eau osmosée est comparable à celle des eaux de source car toutes matières en suspension y compris les plastiques sont bloquées.

Qui achète de l’eau en bouteille pour cuisiner ? L’eau du robinet filtrée par l’osmose inverse peut être bue et utilisée pour cuisiner..

Les autres avantages d’une eau de robinet filtrée sont nombreux :

  • plus de stock de bouteille plastique
  • fini les caddies remplis de packs d’eau,
  • fini le recyclage,
  • fini le transport (notamment si on est en appartement).

Choisir une eau filtrée est sans doute l’alternative d’avenir aux bouteilles en plastique.

Partager cet article

Twitter Facebook Google +

A propos de l'auteur

Avatar

Stéphane Hayere

Ça pourrait aussi vous intéresser

  • En savoir plus

    Différence prix adoucisseurs
    Le mercredi 28 février 2018

    Pourquoi de tels écarts dans les...

    L'installation d'un adoucisseur d'eau est souvent recommandé pour limiter les problèmes de...

  • En savoir plus

    Pourquoi filtrer son eau ?
    Le lundi 9 octobre 2017

    Pourquoi filtrer son eau ?

    Boire un verre d'eau, se laver, prendre des glaçons dans son frigo américain, remplir son fer...